Intégrez et financez votre programme INSEEC Digital Institute

Les programmes de l’INSEEC Digital Institute proposés en France sont en alternance Ecole-Entreprise et peuvent être financés grâce aux contrats de professionnalisation et aux conventions Alterna proposés par le Groupe INSEEC.

Les programmes proposés à Londres, Genève ou San Francisco sont à plein temps et assortis d’une période de stage en entreprise de 6 mois. Ils ne peuvent pas être pris en charge par une entreprise.

Quatre possibilités pour suivre une alternance

Vous êtes en stage en entreprise en parallèle de vos cours, sous convention de stage classique.


En savoir plus

Vous êtes en stage en entreprise dans le cadre d’une convention « alternée ». L’entreprise prend en charge une partie ou la totalité de vos frais de scolarité.


En savoir plus

Vous suivez le cursus sous contrat de professionnalisation. L’entreprise prend en charge la totalité de votre formation.


En savoir plus

Vous suivez les cours au même titre que les autres étudiants. Votre temps libre vous permet de travailler à temps partiel, de faire une formation complémentaire

Calendriers Alternance

3e année opérée par Sup de Pub

4e année opérée par Sup de Pub

5e année opérée par Sup de Pub


La convention de stage 'classique'

Cette convention peut démarrer dès la remise de votre dossier administratif et pédagogique complet au service pédagogique et être signée tout au long de l’année.

Statut

  • L’étudiant conserve son statut étudiant et cotise à la Sécurité Sociale via l’école.

Financement des études

  • Les frais de scolarité sont à la charge de l’étudiant.

Gratification

  • L’étudiant perçoit une gratification de stage d’un montant minimal fixé à 15% du plafond horaire de la Sécurité Sociale, soit 3,60€ de l’heure de stage. Pour les périodes en alternance, les gratifications sont calculées au prorata des heures effectuées en entreprise.

  • La période de stage sera de 132 jours / 6 mois, renouvelable mais pas dans la même entreprise.

  • L’entreprise ne payera pas de charge si elle ne gratifie pas le stagiaire au-delà du plafond horaire de la Sécurité Sociale.

La convention de stage 'alterné'

Cette convention peut démarrer dès la remise de votre dossier administratif et pédagogique complet au service pédagogique et être signée tout au long de l’année.

Statut

  • L’étudiant conserve son statut étudiant et cotise à la Sécurité Sociale via l’école.

Financement des études

  • L’entreprise peut prendre en charge les frais de scolarité en partie ou en totalité, en raison d’un partenariat avec l’école.

Gratification

  • L’étudiant perçoit une gratification de stage d’un montant minimal fixé à 15% du plafond horaire de la Sécurité Sociale, soit 3,60€ de l’heure de stage. Pour les périodes en alternance, les gratifications sont calculées au prorata des heures effectuées en entreprise.

  • La période de stage sera de 132 jours / 6 mois, renouvelable mais pas dans la même entreprise.

  • L’entreprise ne payera pas de charge si elle ne gratifie pas le stagiaire au-delà du plafond horaire de la Sécurité Sociale.

Le contrat de professionnalisation

Ce contrat peut être signé avant le 3 octobre 2016 sous acceptation de l’OPCA de l’entreprise et jusqu’au 3 novembre 2016. Ce contrat ne peut être rompu avant terme que sur la base d’un commun accord Employeur/Employé.

Statut

  • L’étudiant est salarié de l’entreprise (dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI), c’est un contrat de travail avec une période d’essai.

  • Il ne reçoit pas de carte étudiante.

  • L’étudiant rentre dans les effectifs de salariés de l’entreprise.

  • Il cotise comme tous les salariés à la Sécurité Sociale et au chômage.

Financement des études

  • Le coût de la formation est pris en charge partiellement par un organisme (OPCA, auprès duquel l’entreprise cotise au titre de la formation en alternance) et l’entreprise s’engage à prendre en charge le différentiel.

Gratification

  • L’alternant perçoit une rémunération, en fonction de son âge et de sa qualification : l’OPCA fixe la base de rémunération qui peut varier au minimum de 65% du SMIC à 100% du minimum conventionnel en fonction des accords de branche.

  • Le SMIC aujourd’hui, sur la base de 35h par semaine est de 1466,62€ bruts, soit un salaire net de 1173,29€ pour les 21/-26 ans.

Aides au financement

Un certain nombre de mesures sont prises en faveur des étudiants :

Échelonnement des paiements

  • Il est possible d’opter pour un échelonnement des paiements pour régler les frais de scolarité. Plusieurs prélèvements sont ainsi répartis dans l’année.

Prêts étudiants

  • Négociation de prêts étudiants :
    L’administration des Ecoles prend contact avec toutes les grandes banques qui accordent des prêts aux étudiants à des taux préférentiels.